Mobilisation de ressources financières : l’Etat du Mali émet des titres d’une valeur de 520 milliards pour 2019.

Mobilisation de ressources financières : l’Etat du Mali émet des titres d’une valeur de 520 milliards pour 2019.
0 0
Read Time:2 Minute, 35 Second

Pour la mobilisation des ressources nécessaires à assurer la couverture des besoins ponctuels de trésorerie de l’Etat, et à financer les investissements indispensables à la croissance et au développement économique, le Mali vient de procéder au lancement de son calendrier d’émission de titres publics 2019 sur le marché régional de l’UMOA. Le montant total de ces titres s’élève à cinq cent vingt (520) milliards FCFA. Ce montant sera mobilisé à travers dix-neuf (19) émissions de titres publics dont six (06) en Bons du Trésor et treize (13) en Obligations du Trésor. L’information a été révélée le mardi 19 février 2019 par la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique. C’était à la faveur d’un déjeuner de presse qui s’est tenu au Sheraton Hôtel de Bamako.

Présidée par le Ministre de l’Economie et des Finances Dr Boubou CISSE, cette rencontre dite de lancement du calendrier d’Emission de Titres Publics 2019, a enregistré la présence du Directeur National du Trésor et de la Comptabilité Publique M. Sidi Al Moctar Oumar et de celle de M. Adrien DIOUF le directeur de l’Agence UMOA-Titres.

A cette occasion, il a été essentiellement question de la présentation du calendrier. Celui-ci répartit le total des 520 milliards en Bons du Trésor d’une valeur de 135 milliards de nos francs tandis que les Obligations du Trésor s’élèvent aux 385 milliards restants. Selon la présentation faite, 130 milliards devront être mobilisés au terme du 1er trimestre de l’année tandis qu’il est attendu 100 milliards à la fin du second trimestre. Les deux derniers trimestres de l’année se partagent le restant à mobiliser à raison de 185 milliards pour le 3è trimestre et 105 milliards pour la fin de l’année.

Pour y parvenir, la direction nationale du Trésor assure qu’une émission se fera tous les 15 jours, les mercredis avec un montant nominal compris entre 15 et 25 milliards FCFA ainsi qu’une obligation à émettre par Appel Public à l’Epargne d’une maturité de 10 ans. Le Trésor mise également sur deux Adjudications ciblées à l’endroit des Spécialistes en Valeur du Trésor (SVT). On note également dans la présentation du calendrier que la souscription primaire des Bons et Obligations du Trésor est réservée aux établissements de Crédit, aux Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI), ainsi qu’aux organismes financiers régionaux disposant d’un compte de règlement dans les livres de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Les autres investisseurs, personnes physiques ou morales, quel que soit l’Etat sur le territoire duquel ils sont établis, peuvent également souscrire aux Bons et Obligations du Trésor sur le marché primaire, par l’intermédiaire d’établissements de crédit et de SGI implantés sur le territoire de l’UEMOA. « La valeur nominale des Obligations du Trésor est de dix mille (10 000) FCFA ; celle des Bons du Trésor est de un million (1.000.000) FCFA » peut-on apprendre de la présentation.

André SEGBEDJI/abamako.com

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Annonces Annonces

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.