Deux personnes égorgées au centre de santé de Bankass, la population craintive refuse de les enterrer

Deux personnes égorgées au centre de santé de Bankass, la population craintive refuse de les enterrer
0 0
Read Time:48 Second

Les corps des deux personnes égorgées dans la nuit du 28 au 29 mai 2019 dans la cour du CSREF de Bankass avaient commencé à se pétrifier à cause de l’état défectueux de la morgue du CSREF, les autorités administratives ayant tenté en vain de trouver des volontaires pour procéder à l’inhumation.

Elles ont fait appel à la chefferie du village de Bankass ainsi qu’à la mairie qui n’ont pas répondu favorablement par crainte de représailles dit-on. Les autres habitants aussi ont avancé les mêmes raisons.

Quant à l’imam de Bankass, il a quitté la ville il y a quelques semaines en compagnie de toute sa famille et de tous ses talibés.
Finalement Moumini SIDIBÉ et Yaya DIAGAYETE ont été inhumés ce jeudi 30 mai 2019 vers 14h par les détenus de la maison d’arrêt de Bankass sous la surveillance de quelques éléments de la gendarmerie et de la garde nationale.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Annonces Annonces

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.